Ombres du Japon, 1991

De la lecture de l'éloge de l'ombre de Tanizaki jusqu'à un voyage au Japon.

Naples, un hiver, 1991

Série | Toute ville à son image et, de plus en plus, les villes, comme des pans entiers de la planète, disparaissent derrière les imageries sensées en rendre compte.

Sur les traces de l’Afrique fantôme, 1990

Série | Entre mai 1988 et janvier 1990, la photographe François Huguier est passée par où est passée la Mission Dakar-Djibouti qui traversa l’Afrique d’Ouest en Est, de mai 1931 à février 1933.

Greyhound, 1990

Greyhound Lines est une entreprise de transport américaine de passagers par autocar à travers l’Amérique du Nord. Établie à Dallas (Texas) l’entreprise dessert aujourd’hui plus de 3 700 destinations : près de 2 200 destinations rien qu’aux États-Unis, plus de 1 100 destinations au Canada et le reste au Mexique.

Les gens de mon village, 1990

Cette série de portraits en noir et blanc représente les personnes autour desquelles Denis Dailleux a grandi, entre amour et haine. Réalisée alors qu’il était âgé de 25 ans et pétri de doutes, le projet est un bouleversement dans le travail du photographe.

Cuba, 1990

Série| Du Vedado au Centro Habana et de là, à la Habana Vieja, le photographe argentin Pablo Cabado a capturé les gens, les bâtiments, la vie incroyablement contradictoire de Cuba.

Le Pays Basque, 1990

En 1990, Anne Rearick quitte la côte Est des États-Unis pour passer une année à photographier la vie quotidienne d’Iparralde, dans le Pays Basque français.

Chine, Illustrations, 1987-1990

Manuel Vimenet s’est rendu à plusieurs reprises en chine, pour des reportages, des révolutions… Cette série est une sélection de ses photographies surprenantes en noir et blanc, de Xingping à de petits villages reculés.

Trop de peines : Femmes en prison, 1990

Jane Evelyn Atwood a commencé à photographier les femmes incarcérées en 1989 ; sur une période de près de dix ans, elle est parvenue à obtenir l’accès des pires prisons du monde, y compris le quartier des condamnés à mort.

Missions, médecins, jusqu'au monde du monde, 1989

Tout commence à Orly le 22 décembre 1989. Ce soir-là, on vient d’annoncer la nouvelle de la chute de Ceaucescu. Un ami anesthésiste engagé dans Médecins du Monde m’entraîne en quatrième vitesse à l’aéroport d’Orly : là, une partie du Hall numéro 2 est occupé par une bande de médecins aux allures d’aventuriers.