Frédéric
Lecloux

Frédéric Lecloux

biographie


© Alexandrine Larue

Frédéric Lecloux est un photographe et écrivain belgo-français né en 1972.

Issu d’un parcours autodidacte, il a obtenu le diplôme de l’École nationale supérieure de la Photographie d’Arles en 2016.
Son écriture photographique, tout en lenteur et poésie obsessionnelles, mêlant portraits en intérieur, objets du quotidien et paysages mélancoliques, s’apparente à un travail thérapeutique de délestage, que ce soit sur les routes de Nicolas Bouvier, dans un Népal en pleine mutation ou aux prises avec ses propres fantômes…
« Une photographie. Je la reçois comme une greffe d’organe. Aussitôt je me recompose. Et sans avoir eu le temps de ressentir la plaie je me cicatrise. Moins infirme désormais. »

Il est l’auteur d’une dizaine de livres de textes et photographies dont L’Usure du Monde (2008), Brumes à Venir (2012) et Népal, Épiphanies du Quotidien (2017), tous parus au Bec en l’air, maison au sein de laquelle il est également directeur de collection.

Depuis 2010 il dirige régulièrement des ateliers de pédagogie et de médiation centrés sur le questionnement des usages de la photographie, notamment à Photo.Circle (Népal), aux Rencontres d’Arles (2010-2014) et en milieu scolaire.

Premier invité de la résidence Les Nouvelles oubliées de Rn7 en 2019, il est aussi l’auteur avec Valérie Cuzol, doctorante en sociologie au centre Max Weber, du film Quel Côté de l’absence ? traitant des pratiques funéraires de la population d’origine maghrébine de Chalon-sur-Saône (2018). Il fut également lauréat de la bourse de Soutien à la photographie documentaire du CNAP en 2015, et de la bourse Leverhulme Trust Artist in Residence Grant en 2016, pour une résidence à l’Université de Nottingham en 2017.

Enfin, il anime un blog rassemblant des textes critiques et analytiques, traductions et entretiens sur la photographie www.fredericlecloux.com/blog/

Séries


Epiphanies du quotidien, 2017

Cela fait vingt ans maintenant. Pourquoi y revenir sans cesse ? La question n’est pas facile. On me la pose souvent.

L'explication, la paix, l'oubli, 2015

Le voyage m’avait toujours paru explicable : suivre un méandre nomade dans le cours sédentaire des choses, d’autres lieux, d’autres gens, un vertige puis retour.

Brumes à venir, 2010

Belge émigré en France depuis 2001, il fut un jour temps pour moi d’examiner la question de savoir ce que cela veut dire.

L'Usure du Monde, 2005

Hommage à Nicolas Bouvier. On croit qu’on va lire L’Usage du Monde, et bientôt c’est L’Usage du Monde qui vous lie...

Epiphanies du quotidien, 2017

Cela fait vingt ans maintenant. Pourquoi y revenir sans cesse ? La question n’est pas facile. On me la pose souvent.

L'explication, la paix, l'oubli, 2015

Le voyage m’avait toujours paru explicable : suivre un méandre nomade dans le cours sédentaire des choses, d’autres lieux, d’autres gens, un vertige puis retour.

Brumes à venir, 2010

Belge émigré en France depuis 2001, il fut un jour temps pour moi d’examiner la question de savoir ce que cela veut dire.

L'Usure du Monde, 2005

Hommage à Nicolas Bouvier. On croit qu’on va lire L’Usage du Monde, et bientôt c’est L’Usage du Monde qui vous lie...

Epiphanies du quotidien, 2017

Cela fait vingt ans maintenant. Pourquoi y revenir sans cesse ? La question n’est pas facile. On me la pose souvent.

L'explication, la paix, l'oubli, 2015

Le voyage m’avait toujours paru explicable : suivre un méandre nomade dans le cours sédentaire des choses, d’autres lieux, d’autres gens, un vertige puis retour.

Brumes à venir, 2010

Belge émigré en France depuis 2001, il fut un jour temps pour moi d’examiner la question de savoir ce que cela veut dire.

L'Usure du Monde, 2005

Hommage à Nicolas Bouvier. On croit qu’on va lire L’Usage du Monde, et bientôt c’est L’Usage du Monde qui vous lie...

Multimédias


Quel côté de l'absence ?, 2018

Multimédia | Dans une trajectoire familiale rompue par l’émigration, où enterrer les morts ? Présente aux uns, absente aux autres, la sépulture devient un lieu d’ancrage dans le désordre de la migration.

Figures avec paysages absents, 2017

Multimédia | En 2017, Frédéric Lecloux bénéficie d'une résidence de création artistique à l'Université de Nottingham grâce à une bourse du Leverhulme Trust. Il travaille avec la communauté népalaise locale, sur la représentation de leur expérience...

E-ku pissenlit, 2011

Multimédia | Un e-ku sur la nuit et la photographie réalisé par Frédéric Lecloux pour le festival Les Nuits Photographiques 2011, Paris.

Quel côté de l'absence ?, 2018

Multimédia | Dans une trajectoire familiale rompue par l’émigration, où enterrer les morts ? Présente aux uns, absente aux autres, la sépulture devient un lieu d’ancrage dans le désordre de la migration.

Figures avec paysages absents, 2017

Multimédia | En 2017, Frédéric Lecloux bénéficie d'une résidence de création artistique à l'Université de Nottingham grâce à une bourse du Leverhulme Trust. Il travaille avec la communauté népalaise locale, sur la représentation de leur expérience...

E-ku pissenlit, 2011

Multimédia | Un e-ku sur la nuit et la photographie réalisé par Frédéric Lecloux pour le festival Les Nuits Photographiques 2011, Paris.

Quel côté de l'absence ?, 2018

Multimédia | Dans une trajectoire familiale rompue par l’émigration, où enterrer les morts ? Présente aux uns, absente aux autres, la sépulture devient un lieu d’ancrage dans le désordre de la migration.

Figures avec paysages absents, 2017

Multimédia | En 2017, Frédéric Lecloux bénéficie d'une résidence de création artistique à l'Université de Nottingham grâce à une bourse du Leverhulme Trust. Il travaille avec la communauté népalaise locale, sur la représentation de leur expérience...

E-ku pissenlit, 2011

Multimédia | Un e-ku sur la nuit et la photographie réalisé par Frédéric Lecloux pour le festival Les Nuits Photographiques 2011, Paris.

Interviews


Artistes en Liberté
Le Liberté, Scène Nationale

2015

Rencontre avec Frédéric Lecloux autour de son travail, du voyage et de Nicolas Bouvier.

Rien à voir
Arte Radio

Interview réalisée par Aude Laporte, 2015

Aude Laporte rencontre Frédéric Lecloux, photographe indépendant et grand voyageur, notamment au Népal. Sa devise : « Appliquer ce que Nicolas Bouvier m’a appris sur la lenteur et le temps… ».

Le Grand Voyage
RTBF

Interview réalisée par Sara Pire, 2013

Sara Pire reçoit Frédéric Lecloux, photographe pour Brumes à venir aux éditions Le Bec en l’air.

Pas la peine de crier
France Culture

Interview réalisée par Marie Richeux, 2012

Marie Richeux reçoit Frédéric Lecloux, photographe pour Brumes à venir aux éditions Le Bec en l’air.

Pas la peine de crier
France Culture

Interview réalisée par Marie Richeux, 2012

Marie Richeux reçoit Frédéric Lecloux, photographe pour L’Usure du Monde aux éditions Le Bec en l’air.

Livres


Lit national

Le Bec en L’Air - 2012

Brumes à venir

Le Bec en L’Air - 2012

Lentement vers l’Asie

Glénat, hommes et horizons - 2006

Katmandu 2058

La Renaissance du livre - 2003

Lit national

Le Bec en L’Air - 2012

Brumes à venir

Le Bec en L’Air - 2012

Lentement vers l’Asie

Glénat, hommes et horizons - 2006

Katmandu 2058

La Renaissance du livre - 2003

Lit national

Le Bec en L’Air - 2012

Brumes à venir

Le Bec en L’Air - 2012

Lentement vers l’Asie

Glénat, hommes et horizons - 2006

Katmandu 2058

La Renaissance du livre - 2003

Prix


Bourse Leverhulme Trust Artist in residence (Royaume-Uni)

Pour « Figures avec paysages absents »


2016

Bourse du CNAP (France)

Pour « Népal-Qatar, le vide et le plein »

2015