Christophe
Goussard

Christophe Goussard

biographie


Christophe Goussard est né en 1970 à Blaye, il vit à Bordeaux.


Formé à la photographie par le reportage et une approche documentaire de l’image, Christophe Goussard a développé son œil à l’épreuve des mondes qu’il a traversé, des mondes proches, en marge ou lointains. Photographe-auteur, il prête son regard aux espaces riches d’expériences humaines. La rencontre est fondamentale dans son travail. L’enrichissement par les échanges et la proximité avec les peuples, travailleurs et habitants des territoires dans lesquels il s’immerge sont un ciment dans sa photographie. Tout comme l’importance de la sensation. Sentir un lieu, une histoire, un cours d’eau ou un chemin. Sentir qu’il se trame quelque chose, qu’il y a un récit photographique à écrire sur les autres et en ces lieux.

Ses projets se développent souvent à travers un séjour. Ainsi, la résidence qu’elle soit personnelle – comme en 1994 quand il part pendant six mois en Mongolie – ou institutionnelle comme à Damas avec le Centre culturel français (Les autres, balade araméenne, 2009), permet un temps long indispensable à sa création. Même si l’humain est toujours en filigrane dans ses images, il n’en est pas toujours le sujet central. Amorcé avec le projet L’adieu au fleuve (2015), cette approche du paysage et des vivants en creux prend davantage d’ampleur dans le projet Entre fleuve et rivière. Christophe Goussard y a choisi la couleur et privilégie la nature, avec une approche absolument humaine de ces terres nourries d’histoires.
Son travail est représenté par l’Agence VU’ et a fait l’objet de nombreux ouvrages principalement édités aux Éditions Filigranes.

Séries


Entre Fleuve et Rivière, 2018

« Animés par une attention profonde pour l’histoire sensible des paysages comme pour les récits humains, sociaux ou mythologiques qui les nourrissent, les photographes Christophe Goussard et Charles-Frédérick Ouellet ont choisi de mener leurs investigations autour des rives du Saint-Laurent au Québec et de l’Adour au Pays basque.

Les jours d’après, 2013

Portraits de migrants à Cenon, retrace la vie d’une dizaine de personnes qui ont accepté de livrer leur histoire...

L’adieu au Fleuve, 2013

« L’adieu au fleuve est un récit intime d’un double voyage à vélo autour de l’estuaire de la Gironde. De Royan à Bordeaux, alors que l’auteur Christophe Dabitch cheminait et glanait des récits côté Médoc, je parcourais et photographiais l’autre rive, côté blayais, chacun sur ses terres familières et au plus près du fleuve.

Maroc, Ecole de cirque Shemz’y, 2012

Nous sommes au bord de la mer, dans un quartier pauvre de Salé, en banlieue de Rabah. Un ancien fort est là, rongé par le temps. Devant, un chapiteau. À l’intérieur, un grand hangar, des bureaux, un réfectoire…

Les autres (balades araméenne), Syrie, 2009

Le récit se situe entre 2003 et 2007, juste avant l’étendue massive d’une guerre dévastatrice. Les habitants de Maaloula, petit village au nord de Damas, chrétiens – majoritairement – et musulmans, sont parmi les derniers locuteurs de la langue supposée être celle du Christ.

Les Jardins de Cocagne, France, 2008

Les Jardins de Cocagne sont des exploitations maraîchères biologiques qui emploient des personnes confrontées à des situations d’exclusion sociale et professionnelle.

La clinique Esquirol, Saint-Hilaire, 2007

Dans l’univers souvent impersonnel des cliniques, Christophe Goussard traque ces petits gestes qui font le lien entre deux êtres humains. À la technicité et à la place toujours plus importante de la machine, le photographe oppose le travail humain en milieu hospitalier.

Noir Désir, 2001

À l’occasion de l'enregistrement de leur dernier album, "Des Visages, Des Figures", et de la tournée qui suivit, Christophe Goussard a photographié le groupe de rock français Noir Désir.

Entre Fleuve et Rivière, 2018

« Animés par une attention profonde pour l’histoire sensible des paysages comme pour les récits humains, sociaux ou mythologiques qui les nourrissent, les photographes Christophe Goussard et Charles-Frédérick Ouellet ont choisi de mener leurs investigations autour des rives du Saint-Laurent au Québec et de l’Adour au Pays basque.

Les jours d’après, 2013

Portraits de migrants à Cenon, retrace la vie d’une dizaine de personnes qui ont accepté de livrer leur histoire...

L’adieu au Fleuve, 2013

« L’adieu au fleuve est un récit intime d’un double voyage à vélo autour de l’estuaire de la Gironde. De Royan à Bordeaux, alors que l’auteur Christophe Dabitch cheminait et glanait des récits côté Médoc, je parcourais et photographiais l’autre rive, côté blayais, chacun sur ses terres familières et au plus près du fleuve.

Maroc, Ecole de cirque Shemz’y, 2012

Nous sommes au bord de la mer, dans un quartier pauvre de Salé, en banlieue de Rabah. Un ancien fort est là, rongé par le temps. Devant, un chapiteau. À l’intérieur, un grand hangar, des bureaux, un réfectoire…

Les autres (balades araméenne), Syrie, 2009

Le récit se situe entre 2003 et 2007, juste avant l’étendue massive d’une guerre dévastatrice. Les habitants de Maaloula, petit village au nord de Damas, chrétiens – majoritairement – et musulmans, sont parmi les derniers locuteurs de la langue supposée être celle du Christ.

Les Jardins de Cocagne, France, 2008

Les Jardins de Cocagne sont des exploitations maraîchères biologiques qui emploient des personnes confrontées à des situations d’exclusion sociale et professionnelle.

La clinique Esquirol, Saint-Hilaire, 2007

Dans l’univers souvent impersonnel des cliniques, Christophe Goussard traque ces petits gestes qui font le lien entre deux êtres humains. À la technicité et à la place toujours plus importante de la machine, le photographe oppose le travail humain en milieu hospitalier.

Noir Désir, 2001

À l’occasion de l'enregistrement de leur dernier album, "Des Visages, Des Figures", et de la tournée qui suivit, Christophe Goussard a photographié le groupe de rock français Noir Désir.

August Song, 2019

Martin Bogren a photographié durant plusieurs étés les bals dans la campagne suédoises et nous livre un récit intimiste et vertigineux qui condense en quelque sorte l’affirmation sensible de ses visions subjectives.

Italia, 2017

Italia révèle l’évolution d’une écriture photographique qui semble trouver son point d’acmé. Se déprenant tout à la fois de l’approche plus documentaire de ses séries précédentes (Océan, Lowlands, Tractor Boys…)...

Hollow, 2015

La ville semble saisie par un hiver insurmontable. A moins qu’il ne se soit saisi de lui, qui dérive seul, comme étranger de lui-même. Piégé dans l’absurdité d’être au monde quand tout horizon ressemble à une impasse.

Tractor Boys, 2012

Dans la région de Malmö, en Suède, des groupes d'adolescents trompent l'ennui en se retrouvant en périphérie de leurs villages pour tester leurs "EPA tractors": de vieilles voitures reconverties pour un usage agricole qu'une loi autorise à conduire dès l'âge de 15 ans.

EXPOSITIONS


Entre fleuve et rivière

Entre fleuve et rivière

L’été photographique, Lectoure (FRANCE)

Du 10 juillet au 19 septembre 2021

Interviews


Inédit
Arrêt sur l’image galerie

2019

Entretien avec Christophe Goussard sur son projet Alexandrie exposé à la galerie Arrêt sur l’Image galerie à Bordeaux en janvier 2019.

Les Autres
Filigranes

2019

Ce livre a pour cadre un petit village en Syrie, au nord de Damas. Les habitants de Maaloula, chrétiens – majoritairement – et musulmans, sont parmi les derniers locuteurs de la langue supposée être celle du Christ. Ils se disent ainsi Araméens. Dans ce récit où la photographie et le texte sont à part égale, les deux auteurs partent d’une approche documentaire et d’une tentative de description d’une réalité complexe, durant deux voyages, pour finir par un récit fictionnel. Écrit sur place, ce troisième temps du voyage a donné lieu à une réinterprétation de la réalité qu’ils avaient vécu, la photographie, en couleur cette fois, allant chercher au fil des jours dans le village des images qui seraient les « preuves » du récit imaginaire.

Livres


L'adieu au fleuve

Filigranes Éditions - 2015

L'adieu au fleuve

Filigranes Éditions - 2015

L'adieu au fleuve

Filigranes Éditions - 2015