Brooke
DiDonato

Brooke DiDonato

biographie


Photographe américaine, née en 1990, elle vit et travaille principalement à New-York (Etats-Unis).

Après des études de photojournalisme à l’université du Kent, Brooke Di Donato développe un travail personnel qui questionne la notion de réalisme induite par le médium photographique. En proposant des mises en scènes du quotidien que des « anomalies visuelles » viennent distordre, en les baignant dans un univers pastel qui convoque l’imaginaire de l’American dream des fifties, la photographe met un point d’honneur à souligner le pouvoir évocateur du récit par l’image.

« Une grande partie de mon travail est comme une histoire ouverte, c’est pourquoi je pense que le point de départ est différent pour chaque spectateur. En fin de compte, j’espère fournir un niveau de suspens ou de désorientation. Mais ce que les spectateurs emportent, en guise de conclusion, c’est à eux d’en décider. J’ai mes propres interprétations en tête, mais je ne m’y attache pas toujours. »

L’univers surréel et pastel de Brooke DiDonato se décline comme autant de « gourmandises étranges pour les yeux » tant dans ses projets personnels que dans ses travaux de commandes ( Huawei, The New Yorker, Adobe Creative Magazine, Penguin Books, D La Republica, Philosophie Magazine…).

Elle expose régulièrement à travers le monde, aux États-Unis, au Canada, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Séries


Nothing to Write Home About, 2021

Série | "Nothing to Write Home About" est une série d'autoportraits explorant la perte du foyer et sa redéfinition. Entre le banal et l'absurde, chaque image déconstruit une expérience personnelle de la photographe et dépeint sa conception de la maison comme un lieu à la fois confortable et turbulent.

Inside Story, 2020

Série | Cette série explore les possibilités de la contorsion et la notion de "portrait".

Bank Slate, 2019

Série | "Blank Slate" rassemble une sélection de travaux réalisés en studio.

As Usual, 2019

Série| "As Usual" fusionne des environnements naturels avec des scénarios inhabituels.

A House Is Not a Home, 2018

Série| La série "A House is Not a Home" est constituée exclusivement d'autoportraits qui questionnent les notions de féminité et le concept archaïque d'"hystérie féminine".

Roses, 2016

Série| Pour "Roses", Brooke DiDonato utilise la cire et la peau comme éléments principaux.

Nothing to Write Home About, 2021

Série | "Nothing to Write Home About" est une série d'autoportraits explorant la perte du foyer et sa redéfinition. Entre le banal et l'absurde, chaque image déconstruit une expérience personnelle de la photographe et dépeint sa conception de la maison comme un lieu à la fois confortable et turbulent.

Inside Story, 2020

Série | Cette série explore les possibilités de la contorsion et la notion de "portrait".

Bank Slate, 2019

Série | "Blank Slate" rassemble une sélection de travaux réalisés en studio.

As Usual, 2019

Série| "As Usual" fusionne des environnements naturels avec des scénarios inhabituels.

A House Is Not a Home, 2018

Série| La série "A House is Not a Home" est constituée exclusivement d'autoportraits qui questionnent les notions de féminité et le concept archaïque d'"hystérie féminine".

Roses, 2016

Série| Pour "Roses", Brooke DiDonato utilise la cire et la peau comme éléments principaux.

Nothing to Write Home About, 2021

Série | "Nothing to Write Home About" est une série d'autoportraits explorant la perte du foyer et sa redéfinition. Entre le banal et l'absurde, chaque image déconstruit une expérience personnelle de la photographe et dépeint sa conception de la maison comme un lieu à la fois confortable et turbulent.

Inside Story, 2020

Série | Cette série explore les possibilités de la contorsion et la notion de "portrait".

Bank Slate, 2019

Série | "Blank Slate" rassemble une sélection de travaux réalisés en studio.

As Usual, 2019

Série| "As Usual" fusionne des environnements naturels avec des scénarios inhabituels.

A House Is Not a Home, 2018

Série| La série "A House is Not a Home" est constituée exclusivement d'autoportraits qui questionnent les notions de féminité et le concept archaïque d'"hystérie féminine".

Roses, 2016

Série| Pour "Roses", Brooke DiDonato utilise la cire et la peau comme éléments principaux.

Multimédias


Interviews


Spotlight on: Kent State graduate Brooke DiDonato
Kent State University College of Communication and Information

2012

Diplômée de l’Université de Kent aux États-Unis, la photographe Brooke DiDonato raconte son parcours et la construction de son projet artistique.

Brooke DiDonato : Fine-Art & Commercial Photographer
SVA NYC

2009

L’interview de Brooke DiDonato fait partie de la série rencontres « i3 : Images, Ideas, Inspiration », qui présente des conférences de photographes, de développeurs et d’experts du secteur. Présenté par le MPS Digital Photography de la School of Visual Arts de New York.